13 avenue Victor Bouthillier

17410 Saint-Martin-de-Ré

Actualité du musée, de nouveaux arrivants

32 chanceux ont été accueillis au musée avant la réouverture officielle !

Qui sont ces drôles de personnages ? D’où viennent-ils ?

Réalisées autour de 1911, ces figurines en terre crue sont l’œuvre d’un bagnard nommé Alexandre Gérard, communard déporté en Nouvelle-Calédonie.
Les personnages représentent des groupes de danseurs et de musiciens traditionnels kanaks.

Parmi les différentes scènes, Alexandre Gérard a récréé la clôture d’une danse emblématique appelée « Pilou ». Sur un plateau central surmonté d’un poteau anthropomorphe, des danseurs tournent et des musiciennes assises marquent la cadence.

Le « Pilou » © Musée Ernest Cognacq
Le « Pilou »
© Musée Ernest Cognacq

Il existe 6 exemplaires de « Pilou » dans le monde et notre musée a la chance d’accueillir la version la mieux conservée !
Ce lot de 32 figurines est issu d’un dépôt de Philippe Collin. Il a décidé de faire généreusement don de 2 personnages au musée tandis qu’une partie de la troupe est destinée à repartir en Nouvelle-Calédonie au musée de Nouméa.

Alors dès l’annonce de la réouverture du musée, n’attendez pas pour découvrir ces nouveaux locataires !

Installation des figurines dans l’espace dédié aux bagnes © Musée Ernest Cognacq
Installation des figurines dans l’espace dédié aux bagnes
© Musée Ernest Cognacq

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.