13 avenue Victor Bouthillier

17410 Saint-Martin-de-Ré

Étiquette : Conférence

ALBERTO GIACOMETTI (Bergonovo, 1901 – 1966, Coire, Suisse) L’image des œuvres de Giacometti qui s’est gravée dans  notre mémoire est celle de ces figures filiformes et fragiles qui s’affinent jusqu’à la disparition de la forme, sa réduction dans un espace immense. Or, l’œuvre de Giacometti ne saurait se résumer à une phase de son travail qui, certes s’étend sur une vingtaine d’années. Elle est marquée par les ruptures plastiques, allées et venues entre peinture et sculpture, qui sont allées [...]

Frantisek Kupka (1871, Opocno, Bohème – 1957, Puteaux) L’œuvre de Kupka parcourt toute la première moitié du XXe siècle. Proche des symbolistes et des courants anthroposophes pendant sa période praguoise et viennoise, il débarque à Paris au début du siècle où il gagne d'abord sa vie en collaborant à la revue satirique L'Assiette au Beurre. Installé à Puteaux, il fréquente les frères Duchamp. Sa peinture, marquée par le Cavalier bleu et par les fauves, évolue rapidement vers l'abstraction et devi [...]

« Il n’y a pas d’affaire Seznec » Chronique séculaire d’une folie médiatique par Michel Pierre Depuis près d’un siècle, l’affaire Seznec s’est imposée comme une chronique judiciaire qui, entre raisonnements absurdes et hypothèses farfelues, semble être sans fin. Peut-être faut-il revenir à l’énoncé des faits, aux documents historiques, aux archives et aux interrogations sur le processus transformant un fait-divers en folie médiatique ? Michel PIERRE est agrégé d’Histoire, universitaire, ancien d [...]

Le musée Ernest Cognacq, la Compagnie Ilôt Théâtre et Catherine Métais, conférencière, vous proposent une soirée exceptionnelle autour de la question aussi clivante que subjective : Qu’est ce que la beauté ? Cette soirée fait suite à la conférence du mois de mai sur la beauté et la laideur durant laquelle le dialogue s’était engagé avec les participants sur les conceptions de chacun. Pour rebondir sur cet échange, il vous est proposé une soirée qui se décline en deux temps : À 18h, Les deux aveu [...]