13 avenue Victor Bouthillier

17410 Saint-Martin-de-Ré

Belliqueuses collections 4/5

Belliqueuses collections

Le bombardement de l’île d’Aix en 1757

Le tour des « Belliqueuses collections » se poursuit en ce mois guerrier avec cette semaine…
… une gravure du bombardement de l’île d’Aix en 1757 !

Moins d’une heure.

Moins d’une heure, c’est tout ce qu’il aura fallu à la flotte anglaise pour venir à bout des défenses du fort de l’île d’Aix, le 23 septembre 1757.

L’objectif final étant l’arsenal royal de Rochefort, l’attaque de l’île d’Aix n’était qu’une première étape dans la stratégie militaire des Anglais. Malheureusement pour les envahisseurs, une semaine plus tard, ils sont priés de rembarquer face au dispositif de défenses mis en place sur les côtes françaises.

Il ne faut pas confondre cet ancien fort de l’île d’Aix, conçu dans un premier temps par Vauban puis consolidé en urgence sous la menace anglaise par l’ingénieur Adrien Ricart, avec le fort Liédot construit entre 1810 et 1834 à l’initiative de l’empereur Napoléon Ier.

Issue du fonds Atgier, cette gravure présente la particularité d’être en allemand. La légende et les numéros inscrits sur la carte permettent d’identifier l’île de Ré (4), La Rochelle (6), en encore Rochefort (7).

Bombardement de l'île d'Aix en 1757
Bombardement de l’île d’Aix en 1757

© Collection Musée Ernest Cognacq

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *